Histoire

Créée en 2011, Pixiel fait partie des sociétés pionnières de la filière du drone civil en France et représente un des rares concepteur constructeur de drones. Avec une croissance de près de 1 500% sur les premières années, Pixiel investit massivement dans l’innovation
pour devenir un industriel majeur du drone à l’international.

Ses premières années dans l’audiovisuel ont fait de Pixiel un expert capable de concevoir et de développer ses propres drones. Pixiel maîtrise l’ingénierie complète du drone ainsi que la réglementation nécessaire à l’utilisation de cet outil qui a investi de nombreux secteurs de marché.

Drone ingénieur innovation
2011

Création de Pixiel

La société Pixiel est fondée en janvier 2011 par Moïse Rogez, rejoint par Philippe Baranger et Gaëtan Rault.

Une révolution dans l’audiovisuel

Pixiel apporte ainsi une véritable innovation dans le domaine de l’audiovisuel en proposant des images jusqu’alors impossible à faire, d’une stabilité et d’une qualité encore aujourd’hui reconnue. En devenant aussitôt une référence dans la prise de vue audiovisuelle, Pixiel est sollicitée par d’importantes sociétés de production de télévision et de grands groupes.

2012

Des tournages dans le monde entier

Ces expériences à travers le monde ont été autant d’opportunités pour Pixiel d’innover. En effet, il a fallu développer de nombreuses solutions techniques pour s’adapter à des conditions climatiques très diverses et parfois extrêmes ! Imaginez un drone capable de filmer le désert de Namibie avec sa poussière et ses 50°C, la Guyane et les Philippines avec l’humidité du climat tropical ou encore les basses températures, la pluie, le vent… et la nuit !
Visionnez le showreel

Commercialisation des drones Pixiel

Les clients de Pixiel comprennent le caractère révolutionnaire du drone dans leur secteur d’activité et souhaitent investir en achetant des drones.
Pour y répondre, Pixiel démarre la commercialisation de ses propres drones.

Lancement de l’activité formation

En répondant à la demande de ses clients souhaitant acquérir des drones, Pixiel décide de développer une activité formation afin de pouvoir les accompagner à l’utilisation de l’outil. En effet, piloter un drone ne s’improvise pas, tant sur un plan technique que réglementaire.

2013

Naissance de la filière drone

Le drone se développe avec de plus en plus d’applications. De nombreuses entreprises se créent au point qu’une filière émerge avec la création de la Fédération Professionnelle du Drone Civil (FPDC) dédiée à fédérer les acteurs privés et institutionnels du secteur du drone français, notamment les constructeurs et les opérateurs.

Homologation DGAC

La gamme de drones civils professionnels de Pixiel a été une des premières à être homologuée S3 par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) et donc à pouvoir voler au-dessus des zones habitées.

Élargissement de la gamme commerciale

Les drones s’inscrivent de plus en plus dans d’autres secteurs d’activité comme dans le bâtiment par exemple. Pixiel élargit ainsi sa gamme de drones professionnels dédiés à la thermographie, photogrammétrie et l’inspection d’ouvrage.

2014

Création de l’École des Métiers du Drone

L’activité formation prend de l’ampleur et s’étoffe pour devenir l’École des Métiers du Drone (EMD). Dès 2014, l’école propose un catalogue d’une quinzaine de formations théoriques et pratiques de télépilotage ainsi que des expertises métiers dispensées dans 6 antennes en France.
Visitez le site de l’EMD – Ecole des Métiers du Drone.

Création d’un bureau d’études R&D drone

Le drone devient un outil standard et incontournable dans l’audiovisuel. Or, l’ambition de Pixiel consiste à devenir un industriel du drone en poursuivant sa dynamique d’innovation à destination des professionnels. Pour répondre à leurs sollicitations et leurs souhaits d’intégrer le drone dans leur chaîne de valeur, Pixiel crée un bureau d’études dédié aux études de faisabilité, au développement de briques technologiques et de solutions drone sur mesure permettant de les accompagner de la conception à la mise en oeuvre en passant par la réglementation.

2015

50% du CA investi en R&D

Pour se consacrer au maximum à l’innovation, Pixiel décide de mettre un terme à deux de ses activités : la prestation audiovisuelle et la commercialisation de ses drones « métiers », à savoir la gamme de drones dédiée aux applications telles que l’audiovisuel, la thermographie, la photogrammétrie… Pixiel investit alors massivement en recherche et développement (50% du CA) afin de renforcer son expertise, son autonomie technologique pour conserver sa capacité d’innovation.

Le projet fou du Puy Du Fou

La rencontre avec le Puy du Fou positionne Pixiel face à un défi artistique et technologique : exploiter le ciel de la Cinéscénie comme nouvelle scène de spectacle en réalisant un lustre flottant dans les airs. Les équipes de Pixiel vont se mobiliser jour et nuit pour relever le défi en deux fois moins de temps que nécessaire. En moins d’un an, les ingénieurs vont développer une solution drone autonome qui permettra de faire voler une flotte de 15 drones au cœur du spectacle de la Cinéscénie. Autre défi relevé : la simplicité du système. En effet, la solution devait pouvoir être manipulée par des néophytes, à savoir des bénévoles du Puy du Fou. Pour cela, l’École des Métiers du Drone a développé l’ingénierie pédagogique et mis en place les formations destinées à préparer les Puyfolais.

Pixiel, lauréat du prix Deloitte Fast 50

Pixiel connait une hyper croissance de près de 1500 % sur ses 4 premières années d’existence. Ce qui lui vaut d’intégrer le palmarès du Fast 50, prix Deloitte In Extenso en 2015 en obtenant la 1ère place régionale et la 6ème place nationale. Pixiel est la première entreprise de la filière drone à obtenir ce prix.

Étude du marché de la sécurité

Parmi les marchés potentiels du drone, la sécurité apparaît comme porteur pour Pixiel qui développe des solutions drones autonomes. Dans un contexte de plus en plus sécuritaire, une solution drone dédiée à la surveillance des grands sites industriels et sites sensibles semble pertinente.

2016

1ère mondiale au Puy Du Fou

Lors de la saison 2016, à chaque Cinéscénie, 14 000 personnes ont pu admirer un lustre dans le ciel, au dessus du château du Puy du Fou. Défi technologique et chorégraphique relevé par Pixiel dont la prouesse représente une 1ère mondiale. En effet, le dispositif de Pixiel a été le seul au monde à recevoir une autorisation spécifique de la DGAC pour faire voler en flotte 15 drones, de façon totalement autonome (sans pilote), de nuit (hors vue) et à proximité d’un public. Particulièrement sûre et fiable, la solution a permis d’assurer le spectacle sur 100% des représentations.
Visionnez le making off

Création de Pixiel Group

Pixiel valide non seulement le potentiel de marché de la sécurité mais également une forte attente des acteurs vis-à-vis de l’innovation et du drone. Pixiel décide de créer la business unit qui commercialise la solution drone autonome « NeoSafe » dédiée à optimiser la surveillance des sites industriels.
Visitez le site web de Pixiel Group

NeoSafe remporte le Trophée d’Or

NeoSafe est récompensé au concours organisé
par Expoprotection en obtenant le premier prix de l’innovation, le Trophée d’OR.
En savoir +